publicité

La déclaration de démission du pape Benoit XVI et les réactions au diocèse d'Aix

 L'épiscopat, comme les fidèles sont sidérés par cette démission unique dans l'histoire de la chrétienté. Mgr Dufour, l'archevêque d'Aix-en-Provence Arles a déclaré "cette nouvelle est une surprise et elle nous bouleverse ; je la reçois comme ...un acte de sagesse."

  • Par Christophe Monteil
  • Publié le 11/02/2013 | 15:09, mis à jour le 11/02/2013 | 15:14
© AFP
© AFP
La déclaration du pape Benoît XVI

"Frères très chers,
Je vous ai convoqués à ce Consistoire non seulement pour les trois canonisations, mais également pour vous communiquer une décision de grande importance pour la vie de l’Eglise. Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien. Je suis bien conscient que ce ministère, de par son essence spirituelle, doit être accompli non seulement par les œuvres et par la parole, mais aussi, et pas moins, par la souffrance et par la prière. Cependant, dans le monde d’aujourd’hui, sujet à de rapides changements et agité par des questions de grande importance pour la vie de la foi, pour gouverner la barque de saint Pierre et annoncer l’Evangile, la vigueur du corps et de l’esprit est aussi nécessaire, vigueur qui, ces derniers mois, s’est amoindrie en moi d’une telle manière que je dois reconnaître mon incapacité à bien administrer le ministère qui m’a été confié. C’est pourquoi, bien conscient de la gravité de cet acte, en pleine liberté, je déclare renoncer au ministère d’Evêque de Rome, Successeur de saint Pierre, qui m’a été confié par les mains des cardinaux le 19 avril 2005, de telle sorte que, à partir du 28 février 2013 à vingt heures, le Siège de Rome, le Siège de saint Pierre, sera vacant et le conclave pour l’élection du nouveau Souverain Pontife devra être convoqué par ceux à qui il appartient de le faire."

Sur le site de l'Eglise Catholique d'Aix-en-Provence & Arles, est publiée une déclaration de Mgr Dufour:

"Nous venons d’apprendre la nouvelle de la démission de Notre Saint Père, le pape Benoît XVI.
Cette nouvelle est une surprise et elle nous bouleverse ; je la reçois comme un acte de foi de notre Pape, un acte de confiance de l’Esprit Saint qui conduit l’Eglise, un acte de sagesse.
Oserais-je dire que cette nouvelle ne m’étonne pas ? Au cours de notre visite ad limina, à Rome, il y a deux mois, j’ai eu le bonheur de rencontrer Benoît XVI. C’était le 1er décembre 2012 avec les évêques de la Province ecclésiastique de Marseille. Il nous a impressionnés par son étonnante lucidité sur l’Eglise et sur le Monde. Il nous a donné une leçon de grande sagesse que nous savons inspirée par Dieu dans les longues heures de prière qu’il lui consacre chaque jour.
En nous annonçant sa démission, il nous surprend et en même temps, il nous invite à la confiance et à l’espérance
Dans l’action de grâce, nous lui redisons notre profonde communion et notre reconnaissance."

Jean-Claude Escaffit, le porte parole de ce diocèse a précisé que cette démission "hors norme" est "absolument inédite, c'est très courageux et demande une certaine lucidité". "Jean-Paul II n'avait pas osé le faire", avant de préciser que Benoit XVI est peut-être le pionnier de quelque chose qui risque de se reproduire" avec l'allongement de l'espérance de vie. "Nous vivons un moment historique". 

Le prochain pape
L'annonce de sa démission durant un concile où  de nouveau cardinaux étaient en place depuis aujourd'hui est peut-être un indicateur car aucun d'eux n'est européen, selon Mr Escaffit. Le prochain pape pourrait être le premier pape non-européen.

 

les + lus

les + partagés