publicité

Encore un accident de plongée en Méditerranée

Un homme âgé de 62 ans a disparu lundi matin au cours d'un accident de plongée en bouteille à Saint-Raphaël.

  • Xavier COLLOMBIER
  • Publié le 25/07/2011 | 18:14
image_69284302.jpg
video title

Marseille après l'accident mortel de plongée

Un nouvel accident de plongée ce dimanche à Villefranche-sur-Mer dans les Alpes Maritimes : 1 mort et un blessé. Samedi ce sont 2 plongeurs décédés qui ont été remontés à la surface à Marseille. Les consignes de sécurité ont-elles été respectées ?

video title

Marseille: 2 morts 1 blessé en plongée

Vers 11h30 ce matin un groupe de plongeurs est en difficulté : 2 auraient dû refaire surface, un troisième a un problème de décompression.

C'est la  onzième victime en Méditerranée depuis le début de l'été, a-t-on appris auprès de la préfecture maritime.

Selon la préfecture maritime, "le plongeur, qui était équipé d'un recycleur d'air, n'est pas remonté avec ses compagnons de palanquée".
 Dès l'alerte donnée par le support de plongée, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de la Méditerranée (Cross-Med) a mobilisé un hélicoptère pour entreprendre les recherches.
 Des plongeurs spécialistes en grande profondeur de la Sécurité civile et de la gendarmerie ont ensuite été engagés et ont effectué six plongées pour tenter de retrouver le corps du disparu.
 Sur décision du préfet maritime, les recherches ont été interrompues peu avant 15H00.
 

L'accident du petit St Do au large de l'Estaque

3 plongeurs ont eu un accident. Le premier a été héliporté, victime d'un accident de décompression, il a été placé en caisson hyperbare.

 

 Comment expliquer l'accident de ces 3 plongeurs ce samedi 18 juin?

Les enquêteurs doivent comprendre comment ils se sont faits surprendre.

"Plongée tragique au large de l'Estaque", titrait ce dimanche La Provence, pour un drame qui a fait deux morts et un blessé.

Dimanche le chef du centre de plongée de la Sécurité civile est revenu prudemment sur les circontances de l'accident. Jean-Jacques Grenaud est formel, l'équipe de plongeurs est descendue à 60 mètres de la surface pour observer l'épave d'un voilier le petit Saint-Do. Une profondeur réservée aux plongeurs expérimentés. Ce qui était le cas d'une des victimes, qui avait plus de 2 300 plongées à son actif.

Trois bataillons des marins pompiers ont tenté de retrouver deux autres plongeurs. Ils ne sont pas remontés à la surface, comme prévu à 11h30 selon leur plan de plongée.

"Deux corps ont été localisés par des plongeurs de la Sécurité civile sur l'épave du Saint Dominique . Cet emplacement correspond à l'endroit où deux plongeurs avaient disparu ce matin", a affirmé le CROSSMED dans un communiqué.

Dès l'alerte, le CROSSMED avait envoyé sur place un hélicoptère de la Sécurité civile et une vedette  du bataillon des Marins-Pompiers avec

trois plongeurs à bord.

En entraînement à proximité, une vedette de la Sécurité civile, avec à bord deux médecins et des plongeurs, s'était également rendue sur les lieux.

 

image_69284296.jpg

Le reportage de Mariella Coste et Laurent Esnault

L'épave du St Do au Large de l'Estaque

image_69282662.jpg

image_69284277.jpg

Un site très fréquenté par les plongeurs


Le Saint-Dominique-12-10-2006 par tilou13

les + lus

les + partagés