publicité

Provence-alpes.france3.fr vibre pétanque

Pendant le Mondial la Marseillaise à pétanque nous partageons notre passion mondial 24/24.

  • XC MV PZM MG FG
  • Publié le 30/06/2011 | 18:00
image_69461288.jpg

La Marseillaise c'est sur le Net, 24 heures sur 24 heures et en exclusivité sur provence-alpes.france3.fr

Streaming 24/24 live et replay

Sur notre  site  priorité aux parties avec
notre web TV 100% pétanque,
commentée par Muriel Gensse et Frédéric Guillout.


Des points toutes les heures sur l’évolution de la compétition, la possibilité de revivre, en replay, les meilleurs moments du Mondial.

 
image_69461298.JPG
 
image_69461321.JPG

Le Blog du journaliste le plus fondu de pétanque

Frédéric Guillout assure cette année avec son blog

Premier billet: "Le syndrome “Marseillaise”

Chaque année, à l’approche du premier week-end de juillet, les même symptômes me reprennent. Des fourmis dans le bras et dans le poignet, les pieds qui démangent et veulent tracer le rond sur la poussière, le plaisir de se mêler aux “galeries” qui se forment autour des grands noms de la pétanque, l’impatience de fouler le terrain aménagé sur le Vieux-Port, et vibrer avec le public installé dans les gradins…Vous connaissez sans doute, ce syndrome de la Marseillaise. Le virus de tout joueur de boule.

Et puis, pagaille de souvenirs remontent à la surface. Un surtout me restera gravé. Ado, je commençais à gagner mes premiers concours. Foyot, ” Passo”, Choupay, Loy, Quintais…Autant de noms qui sonnaient dans mon esprit comme des légendes. Ma mythologie contemporaine, dont les exploits sur les terrains de France et du monde alimentaient mes propres rêves de victoire. Déjà à cette époque, je ne manquais aucune retransmission de la Marseillaise par France Télévision. Et c’est là, devant mon petit écran, que je me suis pris d’ admiration pour ce phénoménal Denis Scarzella. Personne n’a oublié les larmes de ce minot de 16 ans, qui venait de s’incliner en finale de la Marseillaise. Un pur moment d’émotion et de densité dramatique.

 
image_69461340.jpg

Ce Mondial représente aussi pour moi le premier reportage de ma carrière. Au parc Borély, j’ai réalisé ma première interview. Et c’était…Philippe Quintais ! Quel baptême du feu ! Pour un passionné de boules, c’est comme si un footballeur rencontrait Zidane ! Inexpérimenté, et fan de ce champion, je n’en menais pas large. Mais il a su faire preuve d’une gentillesse et d’une générosité (et de patience…) qui m’ont permis de ne pas trop bafouiller. Quelqu’un de bien, vraiment.

A Marseille également, au bar de la Boule Florian, j’ai eu l’immense privilège de passer deux après-midi avec une figure historique de la pétanque, et de la Marseillaise en particulier. Monsieur Albert Pisapia en personne. Détenteur du record de nombre de victoires, 7, au Mondial. Respect. Malicieux, il m’avait détaillé son sens redoutable de la tactique, basée sur le point. ” Mais si j’avais eu un Leboursicaud dans mon équipe, j’aurais davantage joué l’attaque !” m’avait t-il dit dans un sourire.

Evidemment, je ne peux finir ce billet sans évoquer la dernière Marseillaise, illuminé par le génial Dylan Rocher. Dix-huit ans, et il remporte le plus grand concours du monde avec une facilité et une insouciance réellement bluffantes. La cool attitude d’un prodige qui ne se prend pas la tête. Son style devrait être étudié dans toutes les bonnes écoles de pétanque. Toujours souriant, respectueux, d’une efficacité hallucinante, il représente sans conteste un des portes-drapeau de la pétanque médiatique. Et je suis déjà impatient de le voir jouer dans… et bien dans déjà 4 joours ! Cool, on y est presque !

Inter-actif: contribuez..

Nous attendons vos photos vos vidéos de votre expérience du mondial. Cliquez ici pour nous retrouver sur le site pétanque mondial France 3.

Réagissez en direct pendant les parties sur notre "cover it live" ou sur notre fil twitter ou sur notre page facebook et notre groupe facebook france 3 présente le mondial la Marseillaise à pétanque.

les + lus

les + partagés